( 22 octobre, 2009 )

Carapace

Cette soirée, ma blessure

Cet homme, ma déchirure

Cette vie, ma courbature

Avant je n’étais que réservée

Maintenant je suis « carapacée »

Puisqu’il n’est possible d’en changer

Peut-on, ces souvenirs, les remplacer

De nouveaux, en imaginer

Ceux-ci, à jamais, les effacer

Avant je n’étais que réservée

Maintenant je suis « carapacée »

Auras-tu un jour la patience d’attendre

Les blessures de mon corps, atteindre

Le mal de mon cœur, entendre

La souffrance de mon âme, comprendre

Patience, le temps d’apprendre

Cette soirée, ma blessure

Cet homme, ma déchirure

Cette vie, ma courbature

Mon futur insécure…

 

Pas de commentaires à “ Carapace ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|